En cette rentrée, rencontre avec un de nos partenaires le "PETIT TOU" et une des étudiantes engagée dans l'association : Camille, responsable commerciale et Vice-présidente du PETIT TOU (...et...
AFOCAL
AFOCAL

S’engager pour une association, rencontre avec le PETIT TOU!

Article de Lisa DESTREL Commentaires fermés sur S’engager pour une association, rencontre avec le PETIT TOU!

En cette rentrée, rencontre avec un de nos partenaires le "PETIT TOU" et une des étudiantes engagée dans l'association : Camille, responsable commerciale et Vice-présidente du PETIT TOU (...et animatrice BAFA!)

Vice-présidente pour le PETIT TOU, que signifie pour vous la notion d’engagement ?

Il est très important pour moi de m’engager au sein d’une association à la fois professionnalisante, dynamique et chaleureuse. S’engager est pour moi une façon de me sentir utile, d’accorder de mon temps au service d’une association qui correspond à mes valeurs et mes envies, tout en étant consciente du travail nécessaire et de la responsabilité que cela implique.

Parlez nous du PETIT TOU….

Le Petit Tou est une association d’environ 40 étudiants qui édite chaque année le city guide gratuit des bonnes adresses de Toulouse à 130 000 exemplaires.  Vous pouvez y trouver aussi bien des restaurants, bars, magasins, que des idées de sorties culturelles, sportives, de balades ou tout autres renseignements et anecdotes sur Toulouse. Cette année le Petit Tou fête ses 11 ans, et comme chaque année le lancement de la nouvelle édition se fera place du Capitole en mai prochain où 80 000 personnes sont attendue.

Etudiante et actrice de 1er rang au PETIT TOU, comment alliez-vous vos activités ?

Je suis un parcours spécifique à Toulouse Business School, qui est fait pour les étudiants s’engageant pleinement dans la vie associative : cours le matin et temps libre consacré au Petit Tou l’après-midi (pour les rendez-vous commerciaux par exemple), ce qui permet d’allier au mieux ma vie d’étudiante à celle associative. Depuis 4ans pendant les vacances d’été, je travaille en tant qu’animatrice BAFA, au sein de l'accueil de loisirs de ma ville. Tout cela se combine parfaitement et met de la cohérence dans mon engagement au service des autres.

Vous avez passé le BAFA à 17ans, à quoi cela vous sert-il aujourd’hui ? 

Le BAFA m’a permis de rentrer dans la vie professionnelle tôt et facilement, et donc de gagner de l’argent pour financer ma vie étudiante. Cette expérience démontre  que l’on est travailleur et responsable, ce qui est non négligeable aux yeux des employeurs. En travaillant dans l’animation l'on apprend surtout à être organisé, proactif et créatif : ces capacités que j’ai développé en passant mon BAFA et en travaillant en centre de loisirs sont un atout majeur pour les recrutements. Par exemple, pour mes oraux d’école de commerce, je puisais un bon nombre d’exemples dans mes expériences en tant qu’animatrice, notamment lorsqu’on me demandait d’argumenter le fait que je savais “travailler en équipe”.

Si vous deviez passer un conseil à tous les étudiants en cette rentrée, lequel serait-il ?

N'hésitez pas, investissez vous dans une association ou un travail qui fait sens pour vous, qui vous correspond: cela vous apportera beaucoup!

Toute l'actu du "Petit Tou" ici

Bienvenue sur le blog régional de l'AFOCAL Occitanie ! Vous y trouverez nos actualités, reportages photos, (lire la suite...)